VNF

Colloque du 2 décembre 2014 : le transport fluvial aura son Conseil d’orientation

En prenant la parole en clôture du colloque de synthèse des Assises des chargeurs du bassin du Rhin, le 2 décembre, à L’ENA, le Préfet de région, Stéphane Bouillon, est venu avec une surprise. « Les Assises, il faut les continuer, a-t-il dit, et il faut maintenant les inscrire dans le quotidien ».

Il a donc proposé de créer un conseil d’orientation du transport fluvial sur le Rhin, qui permettrait « d’échanger, de lancer des expérimentations et de faire des propositions aux pouvoirs publics locaux, nationaux, et européens tout au long de l’année et pas seulement lorsque nous ferons des Assises ». Ce conseil, qui réunirait, comme les Assises, les principaux acteurs impliqués dans le transport fluvial, examinerait aussi les textes de loi et les grands projets ou schémas régionaux de référence, les questions de développement des infrastructures…

En savoir plus…

Six ateliers de réflexion pour développer le transfert modal…

Développer le transport fluvial sur le Rhin et les canaux alsaciens ? Il y a plus d’une centaine d’entreprises qui ne demandent que cela ! Et pas seulement des utilisateurs actuels. C’est ce que vient de démontrer VNF Strasbourg au terme des deux premières parties des Assises des chargeurs du bassin du Rhin.

Les six ateliers de « remue-méninges » qui se sont terminés le 11 juin ouvrent maintenant la voie à un plan d’action qui sera présenté le 2 décembre prochain à l’ENA, lors d’un colloque de synthèse.

Accédez aux actes et comptes rendus

En savoir plus…

Jacques Droy : « Le transport fluvial doit être visible pour le public »

 

Les quatre CCI alsaciennes (1) sont partenaires des Assises des chargeurs du bassin du Rhin. Avec VNF, elles contribuent à la mobilisation des acteurs du transport fluvial pour favoriser le report modal. Nous avons demandé au directeur général de la CCI Sud-Alsace Mulhouse quel regard il porte sur la situation actuelle…

IMG_1939Le transport fluvial, un mode méconnu… Beaucoup de témoignages convergent sur ce constat. Comment redonner au mode fluvial de la visibilité auprès des chargeurs, y compris sur le bassin de la première voie fluviale d’Europe  ?

Jacques Droy. — Je crois qu’il faut recréer un cercle vertueux autour du transport fluvial en le « vulgarisant » et en essayant de le rendre aussi « naturel » que le transport routier ou le transport ferroviaire. Ce ne serait qu’un juste retour des choses puisqu’il est plus ancien et plus « naturel » que ces deux derniers modes ! Tout passe d’abord par une reconquête de notoriété et d’image auprès du grand public. Si les élus voient que ce mode suscite l’intérêt du public, ils seront tentés à leur tour d’agir auprès des entreprises pour que celles-ci prennent mieux en compte ce mode. Mais le point de départ de tout va consister à gagner en visibilité publique, auprès des citoyens et auprès des entreprises…  En savoir plus…

Jean-Laurent Herrmann : « Il faut aider les chargeurs à changer de culture et d’habitudes… »

Rhenus Transport est le premier transporteur de conteneurs sur le Rhin et il occupe une place très significative dans le transport de charbon, essentiellement dans la partie allemande du Rhin, et dans le transport des céréales. Les activités de l’entreprise s’exercent sur l’ensemble du bassin rhénan, de Bâle à Anvers et Rotterdam. Le directeur commercial et responsable à Strasbourg de Rhenus Transport, Jean-Laurent Herrmann répond aux questions du Blog des Assises.

HerrmannVous qui connaissez si bien la voie d’eau, est-elle aussi méconnue qu’on le dit ?

Jean-Laurent Herrmann. — Elle est encore plus méconnue qu’on ne le dit ! Combien d’Alsaciens, de Lorrains ou de Franc-Comtois ont conscience de vivre à côté d’une autoroute comme le Rhin ? Demandez à des Strasbourgeois où est le port de Strasbourg et à quoi il sert !


En savoir plus…

Guy Rouas : « Nous avons l’impression que les atouts du fluvial sont encore méconnus »

Pourquoi des Assises des chargeurs du bassin du Rhin ? C’est à cette question que le directeur territorial de VNF-Strasbourg répond…

2013-photo_GRLe Rhin est la première voie navigable européenne. Sur sa rive française se raccordent plusieurs réseaux de canaux et sont installés le deuxième et le troisième ports intérieurs français… Qu’est-ce que vous essayez de faire mieux ou autrement, en lançant les Assises des chargeurs du bassin du Rhin ? En savoir plus…